CATÉGORIE:

GROSSESSE

GROSSESSE ET COURSE À PIED

Puis je courir sans risque durant ma grossesse ?
C’est LA question que je me suis posée durant la première moitié de ma grossesse.
Et le moins que je puisse dire c’est qu’il n’est pas facile d’y voir clair dans ce vaste débat.
 Entre celles et ceux qui déconseillent fortement à partir du 2nd trimestre et les autres qui n’y voient aucun problème tant qu’on diminue l’intensité, il est difficile d’avoir une réponse précise mais surtout argumentée.
J’ai du coup passé une bonne partie de mon été, à chercher, à me documenter, non sans mal. Je me suis renseignée auprès de médecins, sages-femmes, ostéopathes, j’ai récolté également les expériences de femmes enceintes et runneuses…
Et voici les informations que j’aurai aimé lire en début de grossesse.


Sport & grossesse : écoutez-vous!

Depuis l’annonce de ma grossesse, je me suis tout naturellement intéressée à la pratique sportive lorsqu’on est enceinte. Bien qu’ayant eu un aperçu lors de ma formation, j’ai voulu aller plus loin et creuser un peu le sujet…

C’est un fait : aujourd’hui de plus en plus de femmes font du sport et de plus en plus souhaitent se maintenir en forme lors de leur grossesse.
Pourtant, dans une étude canadienne réalisée en 2009, si 71% avaient une activité physique avant de tomber enceinte, seules 46 % en conservent une durant leur grossesse. (Fell & al Matern Child Health J. 2009)

Mon premier babythlon : trimestre 1!

Depuis le mois d’avril je me prépare discrètement à une nouvelle aventure, à une nouvelle étape de ma vie bien différente de tout ce que j’ai connu jusqu’à présent.
Elle a le mérite d’être aussi sportive, parfois plus fatigante mais il paraît qu’elle vaut toutes les courses du monde. 


En 2018, point de marathon, ni de retour au triathlon, pas de trails non plus, mais une course unique en son genre. 9 mois de préparation, de découverte, d’apprentissage et la promesse d’une expérience nouvelle et exceptionnelle – surtout quand il s’agit de la première – : ma grossesse.
 Cette aventure je souhaitais la partager avec vous, en tant que femme, jeune entrepreneur et surtout, bien évidemment en tant que sportive.
Je vous embarque avec moi dans mon tout premier babythlon !