Keep Cool : j’ai testé le vélo expresso!

Le quoi ? Un vélo en salle mais avec écran! Vous n’avez jamais entendu parler de ce vélo ? Eh bien moi non plus, jusqu’à vendredi dernier. J’avais rendez-vous dans une salle de fitness, Keep Cool, pour tester ce vélo expresso et découvrir un lieu agréable, bien agencé et au fonctionnement un peu différent des autres salles de sport. Retour sur ces 2 découvertes :

 
– Qu’est ce que le vélo expresso ?
Il s’agit d’un vélo interactif qui permet de vivre et ressentir les reliefs en direct et de s’adapter à un parcours, que l’on voit défiler sur l’écran en face de nous. De plus, le vélo est connecté : c’est-à-dire que vous pouvez vous enregistrer via un identifiant et un mot de passe et ainsi comparer vos chronos ou autres données, avec votre voisin de salle ou un autre cycliste, à l’autre bout de la France. C’est un appareil qui permet d’avoir une dépense énergétique plus intense que sur un vélo de fitness traditionnel, puisque notre activité physique est rythmée par ce qui se passe sur l’écran. Nous ne sommes pas seuls, livrés à nous-mêmes, à pédaler quand bon nous semble.

Voilà à quoi ressemble un vélo expresso.
Voilà à quoi ressemble un vélo expresso.

 
– A qui est-il destiné ?
Le vélo expresso est un vélo ludique, il est donc selon moi accessible à toutes et à tous. Sur l’écran est affiché votre parcours (qui défile sous vos yeux à mesure de pédaler) mais également tout un tas d’informations comme votre vitesse, le nombre de kilomètres restants, les calories dépensées… Les parcours comportent différents niveaux, s’adaptant aux débutants mais aussi aux plus chevronnés, voulant grimper des cols.

 
– Mon avis :
Complètement novice sur le sujet, pour ne pas dire, ignorante, j’ai été agréablement surprise. Plus habituée à arpenter les routes départementales de la Drôme en vélo, que les selles des salles de sport, je ne savais pas trop à quoi m’attendre! Je suis accueillie par Mégane – la responsable de la salle – qui me fait une visite guidée, sur laquelle je reviendrai, et me présente ensuite le vélo expresso. La machine ressemble de prime abord à une grosse console accrochée à un vélo d’intérieur. Elle n’a cependant rien d’un simple jouet. Après présentation du vélo, une fois la selle réglée, les pieds sur les pédales à sangles, me voilà prête pour le départ. Je n’étais pas remontée sur un vélo depuis cet été, mais comme on dit, le vélo ça ne s’oublie pas! Je n’ai pas pu me créer un compte dû à un problème d’internet ce jour-là, mais j’ai pu tester le vélo en mode invité. Hop, me voilà partie! Première étape, 1,5km d’échauffement. Seconde étape : 7km en niveau moyen. Et bien je les ai sentis passer. J’aperçois déjà le parcours : ça monte et ça descend… Pour passer les vitesses, il suffit d’appuyer sur les petits boutons rouges à droite ou à gauche sur le guidon. Je commence, je pédale et je souffre déjà. Je sens que ça monte quand j’ai l’impression de pédaler dans du béton… (c’est fort ça d’ailleurs!!) Non plus sérieusement, on ressent réellement le dénivelé et il ne faut pas oublier de changer de vitesse. Mon égo en prend un coup lorsque je me fais doubler (car oui il y a d’autres cyclo-sportifs sur le parcours) alors j’accélère, pédale et me revois quelques années en arrières lors de triathlons! La sensation n’est bien évidemment pas la même, mais je trouve qu’on se prend facilement au jeu. Je suis bien installée, même si à mon goût la selle est un peu trop grosse (par rapport à une selle de vélo de course dont j’ai l’habitude).

Pendant mon parcours!
Pendant mon parcours!

Il faut rester concentré pour éviter les sorties de route. Car le gros plus par rapport à n’importe quel vélo de salle, c’est le mouvement du guidon. Nous sommes les acteurs, il faut donc veiller à diriger votre guidon en fonction de la route qui défile sous vos yeux. Une très bonne mise en situation à la manière d’un jeu vidéo. Je passe quelques montées en pleine campagne, puis me retrouve dans une sorte de ville américaine. Qu’importe… Au milieu des gratte-ciel ou de la côte péruvienne, transpirer en pédalant devient amusant. Je termine les 7 kilomètres en tête mais un peu rincée mine de rien. Mon rythme cardiaque est monté, mes cuisses ont définitivement bien travaillé… Comme quoi, cette séance de vélo expresso n’était pas de tout repos! Une vraie séance cardio durant laquelle je me suis amusée. Je me suis retrouvée il y a quelques années de cela, devant la playstation de mon frère. Sauf que là on se dépense tout en même temps et on peut suivre son évolution, ses derniers exploits ou ratés (ça peut arriver) grâce à son compte personnel. Une autre manière de faire du sport!

Le résumé de ma séance.
Le résumé de ma séance.

 
– Le concept Keep Cool
Et en plus de découvrir un nouvel appareil sportif, j’ai eu la chance de rencontrer Mégane, et de faire le tour de cette salle de sport en plein cœur de Paris. Keep cool est né il y a une dizaine d’années et nous arrive tout droit du sud! Depuis, un réseau de 120 salles se retrouve un peu partout en France et notamment à Paris. Leur credo : le sport bonheur, la forme sans la frime… Leur motivation : proposer une salle de sport pas chère mais de qualité. Mettre la remise en forme au service du bien-être, plébisciter le sport-plaisir sans l’esprit de compétition. Ouverte 7jrs/7, de 6h du matin à 23h, vous pouvez accéder quand vous le souhaitez à votre salle, à l’aide de votre badge, et pratiquer l’un des 130 cours interactifs proposés. Et tous les 3 mois, de nouveaux cours sont filmés, pour alimenter et diversifier vos entraînements. Il y a aussi quelques séances de renforcement musculaire, en groupe, avec un coach, et même une sortie running instaurée avant l’été, que Mégane espère bien développer.

Après votre inscription, un premier « bilan forme » a lieu avec un coach pour évaluer votre niveau, établir un programme personnalisé permettant d’atteindre vos objectifs et de cette manière ne pas partir dans toutes les directions. Que vous fassiez du sport pour mincir ou pour vous muscler, ils vous donnent des conseils et vous montrent les bons mouvements à effectuer.

Quant à la salle… En arrivant, je me retrouve directement plongée dans l’univers cardio, tapis de course, puis en arrière-plan, un autre espace avec les vélos expressos, vélos elliptiques. Je continue ma visite avec la découverte d’un grand sous-sol. Le coin casiers, cabines, douches, saunas… Puis différents espaces s’offrent à moi : l’espace circuit-training, un circuit de machines très complet permettant de réaliser votre séance en 30 minutes chrono, en douceur et sans à-coup, grâce aux machines à air et à eau, créées par Guy Deville, fondateur de Keep Cool! Un espace « lady », comprenant des machines plus adaptées pour nous mesdames, un grand espace force, avec différentes machines de musculation, puis enfin deux petites salles avec écrans, qu’ils appellent « studio ». Dans l’une, vous pouvez travailler vos abdos, renforcer certaines parties du corps ou simplement vous étirer. Dans l’autre, ce sera du RPM. A vous de choisir la séance qui vous convient! Ces studios permettent de réaliser des cours à échelle humaine, entre 3 et 6 personnes selon la taille de la salle, devant un écran en toute indépendance.

Les différents espaces du sous-sol!
Les différents espaces du sous-sol!

 
– Ce que j’en ai pensé.
Je dois avouer avoir complètement découvert Keep Cool. Une bonne surprise et une autre façon de voir le sport. A plusieurs reprises, lors de ma visite, j’ai pu constater que Mégane était aux petits soins avec les adhérents. Soucieuse de leur absence, de leur condition, ou même à souhaiter un anniversaire. On sent que des liens se sont créés. En fait, j’ai presque eu l’impression de me retrouver au beau milieu d’une bande de copains. Une petite communauté de sportifs qui se connaît et qui partage la même passion.
Puis j’ai beaucoup aimé l’absence de miroir, l’absence de frime, du côté « m’as-tu-vu ». On sait pourquoi on est là, mais pas besoin de se regarder dans le miroir toutes les 5 minutes. Le seul point que je regrette (mais c’est aussi tout le concept de cette salle) c’est le manque de cours collectifs! Oui il y a des cours sur écrans, classés par durées ou niveaux mais j’ai peur d’avoir rapidement fait le tour des programmes si je viens régulièrement dans cette salle. Puis je dois avouer qu’un cours avec un coach est toujours plus motivant qu’un cours derrière un écran quel qu’il soit. L’idéal pour moi, ce serait de varier les 2. D’avoir du temps pour moi, quand je le souhaite, pour suivre un cours, et alterner avec des cours collectifs.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à aller sur leur site, et à vous rendre en salle pour découvrir par vous-même et tester (pourquoi pas) le vélo expresso! Une agréable découverte. Tout comme la salle et le concept Keep Cool (merci à Mégane de m’avoir si gentiment accueillie), un petit cocoon sportif en plein cœur de la jungle Parisienne!

Bon lundi à tous!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :