La course aux calories !

Courir, comme n’importe quel sport, permet d’affiner sa silhouette, de se tonifier, d’améliorer sa capacité respiratoire… C’est avant tout un bon moyen de rester en forme. Mais la course à pied à elle seule, ne suffit pas à faire perdre du poids.

Pour que votre numéro fétiche soit atteint sur le support qui vous sert de balance, il faut appliquer une règle toute simple, logique et qui sera la base de toute perte de poids. Il faut brûler plus de calories que l’on en consomme.
Et avec la pratique d’une activité régulière, ce sera plus facile.

Pour ne plus avoir peur de sa balance...
Pour ne plus avoir peur de sa balance…

 
Le nombre de calories brûlées en courant :
Selon de nombreuses études, chaque coureur de poids moyen brûlerait près de 75 calories/km parcouru en courant. Nombre qui augmente selon la taille, le poids de la personne et sa manière de courir. Ce nombre n’augmente pas beaucoup si vous courrez plus vite, la quantité de calories brulées sur 1 km restera la même. Cependant si un coureur, parcourt plus de km pendant un même laps de temps, alors oui, ce coureur aura consommé plus de calories. Le facteur « vitesse » n’a qu’une faible incidence sur la consommation énergétique totale.

 
Mais également après l’entraînement!
Une fois votre séance d’entraînement terminée, les dépenses caloriques sont toujours plus importantes que si vous n’aviez pas fait de sport.
Votre corps récupère et continue de brûler des calories, qu’il faut ajouter à celles utilisées pendant l’effort lui-même. Il y a donc un intérêt à s’entraîner régulièrement pour maintenir les effets sur notre corps/poids.

 
Courir à jeun, pour ou contre?
Je retrouve très souvent cette question dans les articles de running ou sur les blogs.
Pour ma part, je cours très souvent à jeun, pour des raisons de confort uniquement.
Je suis plutôt du matin et il en est de même pour la course à pied! Courir le matin me met en forme pour débuter la journée du bon pied. Cela me permet aussi de ne pas reporter le footing du jour : « ce qui est fait n’est plus à faire! » Et j’ai en plus ma soirée de libre si j’ai prévu quelque chose.
De plus, courir à jeun est agréable. Tout coureur sait qu’il ne faut pas courir après un repas au risque de rater son footing, et même une bonne digestion. Courir le ventre plein n’a rien d’agréable. Alors qu’à jeun, pas de dérangements gastriques.
Enfin, la course matinale au réveil permet de faire travailler davantage les graisses durant l’effort. Le corps utiliserait davantage la filière lipidique ce qui permettrait de brûler plus de calories.
Cependant quand je parle de courir à jeun, je ne dépasse pas l’heure.
Pour une séance de fractionné, le corps a besoin d’énergie et donc d’être alimenté. J’évite les séances de fractionné au saut du lit qui n’auront que de mauvais effets sur mon corps.

Si vous souhaitez courir à jeun, prenez un bon repas la veille riche en glucides et partez pour un premier test de 20/30 minutes.
Renouvelez l’expérience et prolongez vos sorties si vous vous sentez bien. Prenez toujours avec vous une dosette de sucre rapide, nécessaire en cas d’hypoglycémie.

Courir tôt le matin à Paris, c'est aussi plus agréable!
Courir tôt le matin à Paris, c’est aussi plus agréable!

 
Et si je souhaite brûler encore plus de calories ?!
– Courrez plus longtemps
Courir à vitesse moyenne (entre 50 et 70% de votre VMA) est très efficace pour perdre du poids, car à cette intensité, l’organisme puise dans les graisses de réserves, l’énergie nécessaire. L’utilisation de ces graisses est sensible à partir d’1 heure 30 (environ). Il est vrai que nous ne sommes pas tous capables d’accorder régulièrement, 1H30 de notre temps pour aller courir, mais quelques sorties longues de temps en temps ne font pas de mal.
– Il n’y pas que la course à pied dans la vie !
Natation, gym, musculation, ou même encore vélo, tous ces sports peuvent être complémentaires à votre pratique de la course à pied et bénéfiques à la combustion de calories. Cela permet de varier l’entraînement, de travailler des groupes musculaires différents mais également d’améliorer votre forme. La natation ou encore le vélo sont des activités qui vous permetrront d’augmenter votre endurance.
– Le bi-quotidien, ça vous parle ?
Au risque de paraître bourrain, courir 2 fois dans la journée peut être pourtant plus efficace. Certaines études ont prouvé que courir 2 x 30/40 min dans une journée (matin et soir de préférence) permettait de dépenser plus de calories qu’en courant une heure d’affilée. Comme je l’expliquais en début d’article, le corps continue de brûler des calories après l’effort. En pratiquant 2 fois du sport dans votre journée, on double donc la période de combustion.
– Travaillez la vitesse
Je vous parlais des séances de fractionné à éviter à jeun ! Oui, mais ne pas les éviter tout court.
Pour un temps de running égal, si vous souhaitez consommer plus, il faut travailler sa vitesse (via les séances de fractionné) en répétant des efforts plus ou moins longs. Plus votre rythme cardiaque grimpe, plus la combustion de calories est importante.
Depuis peu, certains coureurs pratiquent également le Fartlek ou « jeu de vitesse ». Il s’agit d’un entraînement d’intensité moyenne qui associe la course de base à des accélérations sur de courtes portions. Il est moins structuré qu’un travail de fractionné sur piste, mais efficace.

J’espère vous avoir un peu plus éclairé sur la combustion des calories lors de nos séances de course à pied.
Il faut bien retenir que chaque être humain, et donc chaque organisme est différent et ne consomme pas son énergie, ses calories de la même manière. Néanmoins, si vous souhaitez perdre du poids, une alimentation équilibrée (on ne le répètera jamais assez) et une pratique physique régulière vous aideront dans ce sens.

Vive le sport !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :