Le marathon, expérience magique garantie!

En Janvier 2012, je débutais pour la première fois, ma préparation du Marathon de Paris! En Janvier 2015, je réitérais l’aventure après une année 2014 chaotique, à cause de ma douleur au genou. J’avais très envie de laisser toute ma déception derrière moi et de me replonger dans cette incroyable et « folle » aventure.
Pour de nombreux runners, courir un marathon représente l’objectif ultime, pour d’autres, il s’agit d’un défi supplémentaire. Dans tous les cas, cette distance ainsi que toute la préparation en amont, sont une expérience incroyable à vivre au moins une fois dans sa vie! Parole de marathonienne!

42,195 km
Le marathon est LA course par excellence, une distance mythique convoitée par beaucoup d’entre nous. Cette épreuve a été créée à l’occasion des Jeux Olympiques d’Athènes en 1896 pour commémorer l’histoire du messager grec Phillipidès. Selon la légende, il aurait parcouru près de 42 km, du champ de bataille de Marathon après le combat, jusqu’à la cité d’Athènes, afin d’annoncer la victoire aux habitants.
Depuis le début du 20ème siècle, le marathon est donc une course olympique, fixée à 26 miles, soit 42,195 km et prisée par de nombreux coureurs. Aujourd’hui, il existe de nombreux marathons dans le monde entier. Du 1er Marathon de l’année qui célèbre également le jour de l’an en Suisse, en passant par (les plus connus) Paris, Rome, Londres, Berlin ou encore New-York, vous n’aurez que l’embarras du choix… et de la destination!

Sur la ligne d'arrivée de mon 1er Marathon de Paris en 2012!
Sur la ligne d’arrivée de mon 1er Marathon de Paris en 2012!

Pourquoi courir un marathon ?
Courir une telle distance est souvent un défi personnel, du moins ça l’a été pour moi! Lorsque j’ai commencé la course à pied, je ne me voyais absolument pas courir une telle distance un jour. À l’époque triathlète, je m’intéressais davantage à des distances courtes comme des 10/12kms. C’est en arrivant sur Paris, n’ayant plus l’occasion de pratiquer le triathlon comme je le faisais auparavant, que je me suis mise à courir de manière plus intensive. J’ai, dès lors, participé à mon 1er « Paris-Versailles », ou encore à mon 1er « 20 km de Paris ». Et c’est en allant encourager mon frère lors de sa 1ère participation au Marathon de Paris que l’idée a germé en moi. Nul doute qu’il m’aura fallu du temps pour sauter le pas. Car après avoir terminé mon 1er Semi-Marathon, je me suis dit (comme bon nombre d’entres vous) « Ok j’ai terminé le semi, mais courir un marathon veut dire courir cette distance une deuxième dois… » Et pour tout vous dire, à cet instant précis je n’étais définitivement pas prête.
Effectivement, cette réflexion aura duré près de 4 ans. 4 années pour que le déclic se produise, 4 années avant d’être prête à franchir ce cap.
Car oui, courir un marathon demande du temps, de l’énergie, de l’organisation et surtout de la motivation pour pouvoir l’affronter. Mais je dois avouer que le résultat final est tellement magique, surtout lorsqu’on court un marathon comme celui de Paris. Être sur la ligne de départ, entouré(e) de 40 000 coureurs, courir pendant plusieurs heures et ne jamais se sentir seul(e), plus la fierté personnelle ressentie lors du passage de la ligne d’arrivée, valent bien 4 mois d’efforts! Je vous assure!
Vous avez fait le tour des 10 km, couru de nombreux semi-marathons, alors le marathon peut être la prochaine étape de votre calendrier sportif…
Si vous souhaitez courir un marathon, la première chose à faire est de se convaincre.

Objectif marathon?
Ça y est vous êtes prêt(e) ? Alors désormais il ne reste plus qu’à vous entraîner. Et c’est peut-être déjà le cas si vous vous êtes inscrit(e) au marathon de Paris. Généralement, on conseille de prévoir un plan d’entraînement de 10/12 voire 14 semaines selon votre niveau. Pour toutes celles et ceux qui ont pris RDV le 3 Avril prochain, les premières semaines sont déjà derrière vous, mais le plus gros reste à venir.
Sachez que votre entraînement demande une nouvelle approche. Vous n’allez pas enchaîner les footings en espérant être fin prêt le jour J. La préparation est plus longue que celle d’un Semi-Marathon et nécessite aussi une certaine rigueur. Il faut inclure 3 à 4 sorties par semaine comprenant des séances de fractionné, des séances de récup mais aussi et surtout des sorties longues. Courir un marathon signifie souvent de courir durant 3, 4 ou 5h, ce qui est loin du nombre d’heures de « l’habituelle sortie du dimanche. » Il faut donc « apprendre » à courir longtemps afin de vous aider à maitriser la durée « projetée » le jour de la course.

Sortie de 3 heures réalisée l'année dernière durant ma prépa marathon.
Sortie de 3 heures réalisée l’année dernière durant ma prépa marathon.

Mais qui dit plan d’entraînement, ne dit pas nécessairement courir à outrance. Il ne s’agit pas de se lancer à tout va dans des sorties trop longues, au risque de vous blesser. Lorsque je me suis lancée dans l’aventure marathon pour la 2nde fois, j’ai réfléchi et pensé mon planning des sorties longues en terme de durée et non en terme de distance. N’oubliez pas également que les jours de repos sont indispensables. Un corps (et un mental) surentraîné, fatigué ne laisse présager rien de bon pour la suite de l’aventure.

Les séances de fractionné sont très importantes dans la préparation au marathon.
Les séances de fractionné sont très importantes dans la préparation au marathon.

Expérience formidable garantie!
Oh oui, je peux vous l’assurer, c’est une expérience plus que magnifique. Certes, la distance paraît interminable, voire même irréalisable, mais ce n’est que dans notre tête. Il peut vous arriver d’être découragé, d’avoir envie de baisser les bras car la préparation est parfois exigeante. Dans ces cas là, tentez l’aventure à plusieurs, ou rejoignez les nombreux rassemblements de running qui sont ouverts à tous aujourd’hui. Bref, motivez-vous ensemble! Avec de l’entraînement, de l’assiduité, de la volonté, nous sommes tous capables de relever ce défi. Peu importe votre niveau, dès le moment où vous vous sentez prêt(e) à engloutir ces 42,195 km, vous serez capable d’aller au bout!
Et une fois la ligne d’arrivée franchie, vous ferez alors partie du club des marathoniens!

Finisher du marathon! Pourquoi pas vous?
Finisher du marathon! Pourquoi pas vous?

Prêt(e) à tenter l’expérience ?
Déjà inscrit à votre 1er Marathon ? N’hésitez pas à me donner de vos nouvelles !

Belle préparation à toutes et à tous!

3 comments on “Le marathon, expérience magique garantie!”

    1. Quoi?! Tu n’as jamais fait de marathon alors que tu cours partout/tout le temps? Je suis surprise! En même temps, je te l’accorde il faut le déclic. Enfin je ne m’en fais pas pour toi, tu l’auras bien un jour et je ne doute pas de tes capacités à le terminer haut la main! Merci pour ton commentaire et contente que l’article t’ai plu!

      1. J’éy étais inscris pourtant l’année passée… Mais la prépa est arrivée à un très mauvais moment et je me suis blessé en essayant de la faire dans de mauvaises conditions ! 🙂
        Mais j’y reviendrais c’est sûr !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :