Quel matériel utiliser pour nager et progresser?

La natation est l’un des exercices physiques les plus bénéfiques et à la fois l’un des plus sûrs. En effet, nager présente de nombreux bienfaits et des avantages particuliers que ce soit au niveau musculaire et articulaire. Ca tombe plutôt bien pour les chanceux qui seront à la mer ou au bord d’une piscine cet été!
Mais qui dit natation ne dit pas uniquement maillot, bonnet et lunettes.
Car pour progresser et pour se muscler bien comme il faut, là où il faut, voici 4 accessoires incontournables à avoir avec soi lors d’une séance :

 
Le plus connu : la planche*
Cet objet en mousse permet de travailler le mouvement des jambes. Elle est utilisée pour certains exercices de gainage en crawl et en dos.
Il existe 3 manières de se servir d’une planche :
– Les mains posées à l’avant, les coudes posés sur la planche : cette position vous permet de ne travailler que les jambes, en particulier les muscles des cuisses et les fessiers. Vous pouvez très bien combiner planche et palmes pour intensifier le travail des jambes (car on augmente la poussée dans l’eau.)
– Les mains à l’arrière de la planche (bras tendus devant vous) : vous pourrez ainsi travailler le gainage du corps et faire des exercices de respiration, étant donné que votre tête sera sous l’eau.
– La planche entre les cuisses : pour travailler vos cuisses et votre ceinture abdominale, placez votre planche entre vos cuisses. Vous devrez nager les jambes serrées, et avancer ainsi par la force de vos bras. Si cela vous paraît trop dur et que la planche glisse trop souvent, commencez avec le pull-buoy.

* Les planches sont généralement prêtées dans les piscines. Mais si vous préférez avoir la vôtre, sachez que son prix varie généralement entre 5 et 20€.

Une belle démonstration de l'utilisation de la planche avec les palmes!
Une belle démonstration de l’utilisation de la planche avec les palmes!

 
Le plus british : le pull-buoy**
Ce petit objet en mousse doit être placé entre vos cuisses pour maintenir vos jambes serrées. Vous ne pourrez plus battre des jambes (elles doivent rester statiques), et devrez avancer uniquement par la force des bras. Cela permet de mieux se concentrer sur le mouvement et le placement des bras ainsi que sur le gainage de votre corps.
Cet objet est régulièrement utilisé en natation, lors des séries d’exercices visant à se muscler, toute la partie haute du corps : les bras, les épaules, les abdominaux et les muscles dorsaux. Par ailleurs, comme le pull-buoy flotte à la surface de l’eau, il maintient vos jambes hors de l’eau et impose une bonne position de votre corps.
Le pull-buoy peut également être utilisé avec un élastique, que vous placerez au niveau des chevilles. Il bloque ainsi parfaitement vos jambes, qui, de cette manière, ne pourront plus jouer leurs fonctions équilibratrices. Un très bon travail de gainage en crawl et en dos.
Si vous souhaitez travailler votre gainage mais que vous ne possédez pas d’élastique, rien de mieux que de placer son pull-buoy au niveau des chevilles. Cet exercice est légèrement plus difficile mais très bénéfique.

** Les pull-buoys sont souvent prêtés dans les piscines. Le prix d’un pull buoy varie entre 10 et 25€.

Exemple de pull-buoy (20€) + élastique.
Exemple de pull-buoy (20€) + élastique

 
Le plus puissant : les plaquettes (ou paddles)
Il s’agit de 2 plaquettes à attacher à vos mains qui vous permettront de nager plus vite, d’améliorer votre gestuelle et de muscler vos bras. Il existe différents types de plaquettes de natation à choisir selon votre niveau et l’effet recherché.
Elles présentent deux grands avantages :
– améliorer sa technique de nage
– gagner en puissance musculaire.

En effet, en nageant avec des plaquettes, la surface de propulsion augmente ainsi que la masse d’eau déplacée. De cette manière vous pouvez vous concentrer sur vos appuis, vos sensations et sur le placement de vos mains. Les exercices avec plaquettes sollicitent davantage les muscles de vos bras, de vos avant-bras. C’est donc un très bon moyen pour gagner en masse musculaire. Vous vous sentirez plus à l’aise au moment de nager sans les plaquettes.
Si vous souhaitez modifier efficacement votre technique de nage, préférez des séries à vitesse moyenne ou lente avec du repos entre chaque série. Enlevez ensuite les plaquettes et reproduisez les mêmes mouvements. Sans vous en rendre compte, vous aurez de meilleurs appuis et vous placerez mieux vos mains et vos bras.

Un conseil : ne commencez pas votre séance de natation directement avec des plaquettes (comme j’en vois beaucoup le faire à la piscine) au risque de chauffer trop vite vos muscles.
Il est plus raisonnable de s’échauffer au préalable pour préparer vos muscles en douceur. Et n’oubliez pas de varier les exercices ET le matériel. Il en sert à rien de faire tout votre entraînement avec des plaquettes.

*** Les plaquettes ne sont (généralement) pas prêtées dans les piscines. Le prix moyen d’une paire oscille entre 15 et 30€.

Plaquettes speedo.(16€)
Plaquettes speedo.(16€)

 
Le plus féminin : les palmes****
Bien connues des femmes surtout, les palmes sont utilisées pour faciliter le mouvement des battements en crawl et en dos mais également très utiles pour des ondulations en papillon ou en brasse. Elles favorisent la gestuelle des jambes sans fléchir excessivement les genoux.
Mais elles sont aussi très utilisées pour se déplacer plus rapidement dans l’eau : en effet le mouvement des jambes est amplifié ce qui permet d’avancer plus vite, de nager plus loin, tout en minimisant vos efforts.

Nager avec des palmes est également un excellent moyen de muscler et tonifier vos jambes car les mouvements sont intensifiés. Cela permet de muscler le bas de la silhouette (fesses, cuisses, mollets) en économisant les épaules.
Pour que ce soit efficace, les battements des jambes doivent être amples.

Si vous nagez en piscine, je vous conseille d’utiliser des palmes courtes car elles sont plus maniables que les palmes de plongées (et aussi moins dangereuses pour ceux qui nagent à vos côtés.)
N’hésitez pas à vous munir d’une planche pour intensifier le travail des jambes. Vos cuisses et votre cellulite vous diront merci, à condition de pratiquer régulièrement!!
La nage avec palmes est également vivement conseillée à celles et ceux qui ont les jambes lourdes.

A savoir : certaines piscines interdisent l’utilisation des palmes mais la plupart du temps elle est réglementée : une ligne d’eau est réservée durant une période de la journée.

****Une paire de palmes coûte entre 20 et 50€. Elles ne sont pas prêtées dans les piscines.

Palmes courtes de la marque PMR. (18€)
Palmes courtes de la marque PMR. (18€)

Si vous n’êtes pas encore convaincu, voici un rappel des principaux bienfaits de la natation :
– travail d’endurance
– tonifie et raffermi les muscles
– améliore la circulation sanguine
– non douloureux pour vos articulations

Vous avez désormais toutes les informations pour enrichir vos séances de natation. Afin de rendre vos entraînements moins monotones, variez les exercices et n’hésitez pas à changer de matériel durant la séance.
Que ce soit pour travailler votre technique, gagner en masse musculaire ou pour tonifier votre silhouette, tous ces accessoires sont bons à être utilisés!

Alors si vous n’avez pas l’un de ces 4 accessoires à porter de main cet été, vous savez quoi ajouter à la liste d’achats pour la rentrée!!

2 comments on “Quel matériel utiliser pour nager et progresser?”

    1. Merci Elsa! La natation c’est comme l’athlétisme, faut s’entraîner. (et faut du temps!)
      Puis les mini palmes c’est déjà un bon début et un accessoire bien adapté pour travailler les jambes et fessiers!! 😉

Laisser un commentaire

This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

%d blogueurs aiment cette page :